[Réalité augmentée] Magic Leap, un simple mirage ? / by Scott A.

Y aurait-il du rififi chez Magic Leap ? C'est ce qu'affirme The Information. La start-up n'arriverait pas à miniaturiser la technologie de pointe qu'elle a développée et se serait rabattue sur une autre solution – moins avancée – pour créer son mystérieux produit... dont on ne sait toujours rien.

L'une des nombreuses images promotionnelles utilisées par Magic Leap pour présenter son concept de réalité mixte.© Magic Leap

L'une des nombreuses images promotionnelles utilisées par Magic Leap pour présenter son concept de réalité mixte.© Magic Leap

Dans le domaine de la réalité augmentée, ou réalité mixte comme le milieu se plaît à l'appeler, il est des start-up qui font plus rêver que d'autres. La plus populaire d'entre elles, Magic Leap, est aussi la plus mystérieuse. Seuls de rares privilégiés ont pu tester sa technologie, mais ils ont visiblement été convaincus. La jeune pousse floridienne a jusqu'ici levé plus d'un milliard de dollars de fonds auprès d'investisseurs prestigieux, dont Google, Alibaba, Qualcomm ou Legendary Pictures. Ils pourraient malgré tout se retrouver déçus, comme le rapporte The Information dans un article daté du 8 décembre

DES DIFFICULTÉS À PASSER DU PROTOTYPE AU PRODUIT

Le média s'appuie sur plusieurs sources ainsi que sur une démonstration qui lui a été faite pour affirmer que le produit que la start-up se prépare à commercialiser ne bénéficiera pas des performances des premières démonstrations faites aux investisseurs. Celles-ci étaient présentées sur un prototype, un casque encombrant connecté par plusieurs câbles à un superordinateur. Magic Leap achevait ensuite de convaincre les investisseurs en leur montrant une paire de lunettes connectée à un petit boîtier et en expliquant que c'est ce à quoi ressemblerait le produit final.

 

Le hic, c'est que d'après The Information, la technologie brevetée de Magic Leap basée sur la transmission de lumière par fibre optique (qu'elle déclare bien supérieure à ce que proposent ses concurrents) aurait des difficultés à passer du prototype au produit. Elle aurait en conséquence été mise de coté pour le moment, la start-up se rabattant sur une autre technologie non spécifiée pour essayer d'obtenir un produit tenant sur une paire de lunettes. Conséquence de ce changement de cap, la plupart des prouesses technologiques montrées aux investisseurs seraient hors de portée du produit final.

 

The Information revient aussi sur les vidéos promotionnelles de Magic Leap, remettant en cause la véracité de l'une d'entre elles, qui aurait été réalisée intégralement à coups d'effets spéciaux.

LES LIMITES DE LA COMMUNICATION PAR LE MYSTÈRE

Le fondateur et CEO de Magic Leap, Rony Abovitz, a répondu sur Twitter par des messages excentriques se voulant rassurants, déclarant notamment que l'entreprise effectue actuellement des tests de mise en production de son produit et qu'il est "petit, cool et a une finition léchée". Mais encore une fois, personne ne peut en témoigner sauf lui. Là se résume tout le problème de Magic Leap. Alors que Microsoft a fait tester HoloLens à la presse le jour de son annonce, alors que Daqri réalise des pilotes en situation réelle et que Meta a des prototypes qui fonctionnent, Magic Leap n'a fait qu'entretenir le mystère... et l'entretient encore.

 

Quand sortira son produit ? A quel prix ? En quelles quantités ? De quoi sera-t-il capable ? De quelles applications disposera-t-il ? De quelle autonomie ? De quelle interface utilisateur ? Autant de questions qui s'alourdissent à mesure que le temps passe, tandis que d'autres entreprises conquièrent le marché. Alors, Magic Leap ne serait-elle qu'un mirage, qu'un prototype incapable de sortir du laboratoire ? Ses investisseurs auraient-ils mal placé leur argent ? Il ne tient qu'à elle de prouver le contraire... Si elle le peut.